Bien-être

Apprenez à être auto-suffisant-e !


Le fait de ne pas savoir « nous nourrir », de ne pas faire attention à nous ou de ne pas être auto-suffisant-e est une malédiction, une espèce de sortilège qui nous oblige encore et encore à commettre la même erreur, à répéter le même comportement, à tomber dans le même puits : nous cherchons chez les autres ce que nous ne nous offrons pas à nous-mêmes.

Si nous initions un projet, nous attendons que notre conjoint, nos ami-e-s et notre famille soutiennent chaque idée, chaque illusion, chaque objectif et chaque proposition. S’iels ne le font pas, s’iels jugent un quelconque aspect de façon négative, nous pouvons avoir la sensation que, au fond, iels veulent que notre idée tombe à l’eau. Nous pouvons ainsi le prendre pour une attaque personnelle.


À quel type de bonheur pouvons-nous aspirer avec cette approche personnelle ? À un bonheur dans lequel il n’y a que des miettes de pain et dans lequel nous nous écroulons si les autres ne nous nourrissent pas de certitudes, de compliments et d’affection.


Nous devons être des personnes autonomes sur le plan émotionnel, des êtres qui se perçoivent comme étant précieux pour eux-mêmes et dignes de tout rêve, but ou objectif. Ce n’est que de cette façon que nous serons capables de trouver la partie positive des critiques.