Spiritualité

Archange Métatron, qui est-il ?

Dans les textes sacrés, l’archange Métatron tient une place à part, celle la plus proche de Dieu. Il possède la particularité d’avoir eu une existence mortelle sous les traits du prophète Hénoch. Ange impressionnant par sa taille dimensionnelle, il apparaît à travers l’élément feu. Guide des hommes dont il connaît les souffrances, il dispose de nombreuses ressources lumineuses et obtient le titre d’ange le plus puissant.

Septième patriarche de la Bible, Hénoch est le père de Mathusalem et l’arrière-grand-père du célèbre Noé. Alors que la Terre connaît une période sombre et que les humains se détournent de leur Créateur, le prophète continue de croire en Dieu. Il vit 365 ans et rassemble ses visions dans un manuscrit connu sous le nom du Livre d’Hénoch. Il est l’un des premiers hommes à apprendre l’écriture, la science et la sagesse.

Touché par la foi de cet homme, Dieu envoie Aniel, ange de la vertu et du courage, l’enlever à la fin de sa vie mortelle. L’être céleste, avant de ramener son âme aux Cieux, le consume sur un chariot enflammé.

Les Séraphins et les Chérubins, anges les plus proches du Tout-Puissant, sentent l’odeur humaine de l’étranger dans leur royaume supérieur. Indignés qu’une telle créature puisse accéder à leur monde, ils demandent des explications à leur maître. Il leur répond que tous ses enfants terrestres se détournent de lui, à l’exception du valeureux Hénoch.

Archange puissant

Cependant, l’apparence d’Hénoch connaît un changement radical dans les sphères célestes. Ses veines deviennent des rivières de flammes et sa chair se transforme en torche ardente. Esprit de feu, il se dote de 36 paires d’ailes et d’innombrables yeux. On l’appelle désormais Métatron.

Dans la hiérarchie céleste, cette entité accède au rang des archanges, anges supérieurs chargés de missions terrestres, tels que Michaël, Raphaël ou Gabriel. Son nom devient même synonyme d’archange. Mais, au contraire des autres, Métatron réside aux côtés de Dieu, dans le septième Ciel et devient le chef de tous les anges. Lui seul peut s’asseoir au Paradis alors que les autres restent debout. On lui associe le nombre 70, car il règne sur 70 princes des 70 nations et maîtrise leurs 70 langues. De plus, il gouverne une légion angélique appelée « la Lumière de Métatron ».

Être impressionnant, de la taille de la largeur du monde, l’archange de feu se répand dans tout l’Univers et toutes les dimensions. Créateur de la lumière, il pénètre notre réalité à travers le Soleil. On le perçoit lui-même sous la forme d’un énorme soleil orange-doré. Sa véritable demeure est celle de la constellation d’Orion.

Lorsque Jambrès et Jannès, deux sorciers égyptiens, atteignent les Cieux grâce à leur sorcellerie, Gabriel et Michaël se montrent incapables de les en déloger. En un instant, Métatron les chasse et révèle l’étendue de sa puissance. On le surnomme le roi des anges, le prince de la Présence ou de la Face, le chancelier du Ciel.

Protecteur et mentor des humains

Métatron correspond à l’archétype d’Hermès (Mercure chez les Romains), messager divin, lien entre les humains et les dieux. Comme il est le seul à approcher d’aussi près le Tout-Puissant, il sert de médiateur entre les deux dimensions. L’archange Sandalphon, qui possède une action similaire à lui en transmettant les vœux de l’humanité à Dieu, est souvent qualifié comme son « frère jumeau ».

En plus de créer la matière qui constitue notre monde, il pousse à l’ascension des hommes. Il coordonne des milliers d’âmes afin de provoquer leur rencontre qui mènera à la création de nombreux bienfaits pour l’humanité.

Sur notre planète, l’archange se place dans l’éther au-dessus de Louxor, en Égypte. Il s’assure que chaque mortel se situe là où il doit être pour accomplir sa mission de vie. Il veille également à ce que la lumière se diffuse en quantité équitable et aux bons endroits.

L’origine du nom Métatron demeure incertaine. Elle pourrait provenir de la racine natar qui signifie « surveiller » ou encore du grec metator, « messager », ou meta thronon, « derrière le Trône ». Quoi qu’il en soit, sa lumière se trouve en chacun de nous, ce qui permet de nous connecter à lui. C’est l’une des façons les plus puissantes d’accélérer notre ascension personnelle. Son aide se manifeste par des occasions exceptionnelles.

Lorsqu’on l’invoque, il apparaît sous la forme d’une colonne de feu. Mais il n’hésite pas à revêtir différentes formes pour servir de mentor aux hommes. Maître spirituel, il est ainsi le bâton de Moïse qui le guide et l’instruit. Il retient la main d’Abraham, prêt à sacrifier son fils Isaac, et se bat aux côtés de Jacob. De plus, il tient le rôle de scribe et consigne toutes les actions. Son origine mortelle lui permet de mieux comprendre les problèmes humains.

Le cube de Métatron

Les pouvoirs du roi angélique peuvent se concentrer dans un symbole : le cube de Métatron. Cette figure géométrique rassemble les solides de Platon et le Merkaba qui représente le corps entouré des champs lumineux.

Portée sur soi, cette représentation cubique révèle les secrets de l’Univers et protège des énergies négatives. Une façon de rappeler toute la puissance d’un homme sage devenu archange incontournable…