Paranormal

Ces êtres pâles, mystérieux et terrifiants ! …

Au cours de ces dernières années, un phénomène a particulièrement attiré l’attention des spécialistes du paranormal.

Il s’agit de mystérieux êtres humanoïdes pâles et particulièrement maigres. Ces entités semblent défier toute classification réelle.

Ces êtres sont souvent connus sous le nom terrifiant de « pale crawlers ». Il existe d’innombrables rapports d’observations tous plus étranges les uns que les autres.

Les récits concernant des créatures humanoïdes pâles surnaturelles qui se cachent dans l’ombre sont décrites souvent de manière différente.

Le plus couramment, les témoins dépaignent un humanoïde très grand et extrêmement maigre et lugubre, à la peau très pâle, presque translucide. Ils apparaissent souvent de nulle part pour des raisons que nous ne pouvons pas comprendre. Ils se déplacent sur deux ou quatre jambes. Un témoignage a été recueilli par Lon Strickler, responsable du site Phantoms and Monsters. Le témoin dit que cela s’est produit en 1994 à un endroit appelé Willow Creek, en Californie, où il s’était rendu au domicile de ses grands-parents au cours de l’été. La maison est décrite comme une petite maison de deux chambres dans une région sauvage et accidentée. La rivière Trinity coule pratiquement directement dans leur cour arrière. Celle-ci est dominée par une terrasse attachée à la maison. Un soir, il s’était endormi dans le solarium de la maison, à la belle étoile. Le témoin dit s’être réveillé au beau milieu de la nuit sans raison. Après quelques instants, il réalisa qu’il était submergé par un sentiment de terreur, sans qu’il ne comprenne pourquoi. C’était pourtant une soirée tranquille et il n’y avait aucune menace de visible. Il raconte :

« Après un certain temps (probablement une minute ou deux), j’ai tourné la tête pour regarder dans la cour. Je devais me tourner un peu et me soulever un peu pour mieux voir. Hélas, la source de mon sentiment [de peur] était impossible à identifier. Soudainement, debout au bas de la cour, à côté de la clôture du voisin, se tenait une grande créature maigre dont la peau avait la couleur de la lune. Il n’avait pas de cheveux sur la tête ni de poils ailleurs que je puisse voir.

Ses yeux étaient d’un blanc brillant, d’une qualité réfléchissante, mais pas aussi brillants que la lumière qui les éclairait à ce moment-là. Juste le clair de lune. Son visage avait des traits humains, mais il semblait être sans relief. Ses bras semblaient très longs, mais c’est peut-être parce qu’il était très grand. La clôture arrivait au niveau de ses aisselles, elle devait donc mesurer environ 7 à 8 pieds de haut.Pas assez pour enjamber la clôture, mais je ne l’ai pas entendu la grimper. Elle n’était pas dans la cour avant mon réveil et je n’ai ressenti cette peur que plus tard. Son corps était recouvert de chiffons sales, gris-brun foncé, et recouvrait son entrejambe autour de ses hanches. Il me regardait droit dans les yeux. J’ai eu peur et j’ai plongé dans mon sac de couchage aussi loin que je pouvais.

Ma sœur a toujours été un gros dormeur et je ne voulais pas qu’elle se réveille de toute façon. La prochaine chose que j’ai entendu, ce sont ses pas lourds se dirigent vers le solarium. Il y a une porte en bois avec une fenêtre à moustiquaires en haut (pas ouverte à cet instant). Tout était silencieux pendant un moment, alors j’ai jeté un coup d’œil à travers une petiteouverture du sac de couchage. À travers l’une des fenêtres inférieures du solarium à côté de la porte, j’ai vu qu’elle avait de grands pieds pâles. Sa peau était rugueuse et ses orteils étaient noueux avec des ongles sales. Je me suis recroquevillée en essayant de ne pas faire de bruit ou de bouger beaucoup. Ce sac devenait étouffant. »

Après avoir perdu connaissance, son père l’a réveillé après qu’il se soit évanoui. Il découvrit par la suite que personne d’autre n’avait vu ou entendu quoi que ce soit d’inhabituel, qu’il n’y avait aucune empreinte de pied ni aucune preuve matérielle de son passage.

Son père lui a dit que tout cela avait probablement été un mauvais rêve. Qu’a vu ce témoin là-bas et pourquoi cette chose a-t-elle rôdé dans cette propriété ? « BuckeyeBrute », un utilisateur de Reddit, a raconté une expérience semblable à celle que son grand-père a vécue dans sa maison rurale située dans une ville minière du sud-est de l’Ohio. Le grand-père avait commencé à recevoir des visites la nuit d’un très grand être venant d’un autre monde. Il semblait flâner dans sa propriété et surveiller sa maison. L’internaute a rapporté cette histoire vécu par son grand-père :

« Il avait l’habitude de parler doucement et d’être généralement réservé, mais la dernière fois que je lui ai rendu visite, il était facilement surpris par des bruits, vérifiant constamment par la fenêtre. Il ne laissait plus son chien dehors sans qu’il ne l’accompagne. Il portait toujours son arme de poing avec lui. Je lui ai demandé pourquoi il était si nerveux et il m’a répondu que c’était à cause de quelque chose qu’il avait vu plusieurs fois devant la fenêtre de sa cuisine. Il affirme avoir vu une grande créature, blanche et très mince à l’extrémité de son jardin près des arbres. Il m’a dit qu’elle avait de petits yeux noirs, qu’ elle mesurait environ 8 pieds de hauteur et qu’elle restait là à surveiller sa maison avant de disparaître. Il a dit que les observations ont commencé il y a environ deux mois. Je ne l’ai vu que deux fois depuis qu’il a commencé à voir ce qu’il se passe. Je suis à court de mots sur la façon de l’aider. Mon grand-père était si facile à vivre, mais il craint plus que ma famille ne reste chez lui après le coucher du soleil, car il ne veut pas que nous la voyions non plus. »

Un autre témoignage a été donnée par un utilisateur de Reddit appelé « onionstarseed ». Il affirme que lui et un ami ont vu une créature d’un blanc pâle qu’ils ont décrit comme étant « un être inorganique » dans la nature sauvage de la Colombie-Britannique, au Canada, en 2010.

Ce soir-là, ils étaient tous les deux en train d’explorer la région avec le chien de l’ami. Ils sont arrivés devant une falaise abrupte surplombant la forêt. Le témoin a alors remarqué une entité très particulière dans les arbres. Il dit de ce qui s’est passé :

« La falaise ne se trouve qu’à environ 10 à 15 pieds de la zone forestière en partantde ‘l’entrée’ de la forêt. Lorsque nous nous trouvions au sommet de la falaise / du ravin avant le chemin menant au reste de la forêt et à la crique, qui était le seul moyen de descendre en toute sécurité, surtout la nuit, j’ai pu voir une silhouette de 7-8 pieds de haut. Elle était blanche et douce et elle se trouvait entre les arbres qui bougeaient doucement. Elle se balançait lentement de gauche à droite en se tenant debout (ses pieds touchait littéralement le sol de la forêt). Elle est restée exactement au même endroit pendant tout le temps où nous l’avons vue et n’a produit absolument aucun son. Il n’y avait absolument pas de vent. Ellemesurait 7-8 pieds de haut, était d’un blanc pur (quand je veux dire ‘blanc pur’, de la couleur du papier) non transparent. Ces 2 membres étaient d’un blanc pur et longs (d’après ce que nous pouvions voir dans l’obscurité). Elle était si blanche qu’elle semblait presque émettre de la lumière. Elle ne brillait pas et n’éclairait pas les arbres ou le sol. Je suis sûr qu’il y avait une ombre en dessous se mouvant d’avant en arrière au même endroit entre les arbres. Elle n’avait pas de traits sur son visage de ce que nous pouvions voir. »

« Nous avions un sentiment de crainte et de malheur imminent quand j’ai commencé à être ‘hypnotisé’ par ses mouvements étranges. J’ai essayé de mon mieux de plisser les yeux et mieux voir cet être inorganiqueet sombre. En vain, j’essayais de voir ce qu’il faisait ou si je pouvais distinguer ce à quoi il ressemblait. Au début, je n’ai même pas parlé de la silhouette à mon ami, car j’attendais que celui-ci dise quelque chose. Nous l’avons observé pendant quelques secondes dans un silence complet et nous étions ‘fascinés’ par ses mouvements, puis j’ai demandé à mon ami s’il l’avait vu et il m’a dit oui. Nous sommes restés silencieux et apeurés alors que nous le regardions faire ses étranges mouvements de balancement. »

« Alors que j’étais légèrement étourdi, j’ai commen à sentir une énergie menaçante s’installer dans ma poitrine, comme lorsque vous allez mourir ou que vous êtes dans une situation où votre vie est en danger. J‘avais des frissons dans tout mon corps. C’est à ce moment-là que j’ai dit à mon ami : ‘Je n’aime pas ça’. Il était d’accord et nous sommes partis immédiatement. Il n’y avait absolument aucun bruit dans la forêt, elle était silencieuse alors que la créature se déplaçait d’avant en arrière. Ses mouvements auraient pu être un leurre, car elle ne se dirigeait pas vers nous ou ailleurs. Peut-être, elle nous faisait simplement savoir de rester à l’écart parce qu’elle était morte de peur aussi ou ne voulait pas que nous le dérangions. C’était littéralement quelque chose que vous verriez dans un film d’horreur de science-fiction. »

Le témoin affirme qu’il a interrogé des Amérindiens à ce propos.

Ils lui ont dit qu’il s’agissait d’une créature qu’ils appelaient le « Sisiutl ». Pour eux, c’était une sorte d’esprit. Ils ne voulaient pas en parler à des étrangers. Il est intéressant de noter que beaucoup de ces affaires mentionnent un sentiment puissant de peur presque comme si elle était générée de l’extérieur et renvoyée à l’intérieur des témoins. Un autre témoignage a été publié sur Reddit. Le témoin a déclaré qu’il conduisait sa tante à l’aéroport vers 1 heure du matin, dans une zone rurale à l’extérieur de Philadelphie, en Pennsylvanie. La route était très sombre et un peu brumeuse cette nuit-là. Ensuite, ils sont tombés sur quelque chose qu’ils ne pouvaient pas expliquer :

« Il faisait face à un poteau téléphonique à droite de la voiture. Le poteau était juste devant un garage ou une petite grange. Tout ce que je pouvais voir, c’était l’arrière de sa tête – complètement blanche, sans cheveux – et ses mains et ses avant-bras étaient également tout blancs. On aurait dit qu’il portait une chemise sombre ou quelque chose de ce genre. Mais il faisait face à nous, s’appuyant sur le poteau téléphonique avec ses bras le long et sa tête contre ses bras. Ou du moins une position similaire à celle-ci. J’ai ressenti quelque chose de terrible dans ma poitrine quand je l’ai vue. J’ai senti mon cœur presque s’arrêter et tomber dans mon ventre. Je me sentais mal et j’étais terrifié. Tout ce que je savais c’est que je ne voulais pas que cette chose se retourne. Peu importe ce que c’était. Je savais que je ne devais pas faire demi-tour, sinon je le regretterais. J’ai vu beaucoup de choses vraiment étranges dans ma vie et ressenti beaucoup de sensations vraiment étranges. J’ai toujours été extrêmement sensible à l’énergie dégagée dans les maisons. Par le passé, j’ai vu des fantômes dans la maison de mes parents, dont je me méfie beaucoup. Mais ça… c’était vraiment terrifiant. Je ne peux pas vous expliquer l’immense sentiment d’effroi et d’horreur que j’ai éprouvé à ce moment-là. Vous ne pouvez comprendre que si vous l’avez expérimenté. Cette chose était grande et avait des bras et des jambes distincts. Il n’avait aucun poil sur son corps. Je ne sais pas s’il avait des traits de visage parce qu’il faisait face au poteau. »

Quelle était cette chose ? Sur Reddit, “DistinctEarthling” a raconté ce qui lui était arrivé la nuit de Noël 2007, le long d’une route rurale sombre dans le nord de l’État de New York. À un moment donné, alors qu’il se frayait un chemin dans une route très isolée et sombre, avec « des champs stériles de chaque côté et des bois en retrait », il affirme avoir vu quelque chose de très étrange marchant le long du côté opposé de la route dans sa direction :

« Ce n’était pas une personne. Il se tenait sur deux longues jambes, avec de longs bras qui pendaient de ses épaules. Il semblait fort, maigre, musclé, mais pas costaud. Il avait l’air mince en même temps. Il mesurait au moins 7 pieds de haut. Il était de couleur claire. Je ne sais pas s’il était blanc, beige, jaune ou grisâtre. Il ne semblait pas y avoir de poils, mais il y avait une sorte de texture sur la peau. Elle n’était pas lisse. Il semblait y avoir quelque chose qui descendait de son dos. Je ne sais pas ce que c’était. Tout ce dont je me souviens, c’est son petit visage. Sa bouche et sa mâchoire étaient particulièrement grandes. Il y avait deux appendices au sommet de sa tête, 2 choses qui montaient droit avec quelque chose qui se mêlait entre les deux. C’est ce que j’ai vuen le regardant rapidement alors qu’elle se rapprochait de ma voiture. Comme ma voiture était parallèle à lui en une fraction de seconde, je l’ai observé depuis mon pare-brise puis à travers la vitre côté conducteur. À ce moment-là, il m’a regardé rapidement et tout ce dont je me souviens, c’était sa bouche grande ouverte. Un cri remarquable que je n’oublierai jamais en est sorti. Ça me donne des frissons rien que d’y penser. C’était en un cri aigu et enveloppé par un profond grognement guttural. Les deux sons se sont produits simultanément lorsqu’il criait. »

« J’ai continué à conduire tout ce temps. Tout s’est passé si vite que je n’ai même pas été effrayé, choqué ou quoi que ce soit. Plus tard, j’ai été totalement choqué en y repensant. Si la vitre latérale côté conducteur avait été complètement ouverte, elle aurait pu me toucher ou, pire encore, me prendre. J’en suis certain. À ce jour, je n’ai toujours pas trouvé ce que c’était. »

Un autre témoignage a été rapporté par « cspin360 ». Il a également vu quelque chose de très dérangeant au bord de la route alors qu’il conduisait avec sa fiancée sur une route isolée dans un lieu non divulgué. Il raconte :

« Je vis dans une région du Midwest à environ une heure au sud de notre capitale, dans une région rurale et vallonnée. Ma fiancée et moi conduisions de la maison de mes parents jusqu’à chez un ami pour une baignade nocturne. Notre chemin passe par les limites d’un parc national et à environ 5 miles de toute maison. Sur la route, nous avons vu ce qui ressemblait à un humanoïde à la peau pâle, accroupi sur le bord de la route. De derrière, on pouvait voir la colonne vertébrale de cette créature sortir de son dos et on aurait presque l’impression qu’elle était penchée au-dessus de la route. Je pouvais la voir tourner la tête dans notre direction lorsque nous la dépassions, mais je n’ai pas bien regardé le visage. Avant cela, ma fiancée et moi-même étions très sceptiques face au paranormal. »

Dans l’état de l’Illinois, un témoin a raconté au média Ranker qu’il rentrait chez lui depuis la maison d’un ami situé dans une zone rurale de cet État, une région peuplée de nombreux ruisseaux et bois. Sa petite amie était avec lui à ce moment-là. Ils rentraient chez eux dans deux voitures séparées. Plus tard, elle l’a appelé dans un état de panique effrénée et a raconté une histoire très étrange :

« Vendredi soir, elle et moi étions chez un ami et avons décidé de partir vers 1 heure du matin. C’était très brumeux puisque nous vivions près des rivières et des ruisseaux dans l’Illinois rural. Elle se rendait à la station-service sur le chemin du retour vers la ville rurale où nous vivons tous les deux à peu près à un pâté de maisons l’un de l’autre. Je suis rentré à la maison et je n’ai pas de ses nouvelles avant qu’elle m’appelle très secouée et en pleurs. Elle m’a dit qu’en rentrant chez elle, elle avait vu quelque chose accroupi sur le côté droit de la route. Il semblait être assez petit peut-être de la taille d’un enfant. Elle a baissé la vitre et a demandé s’il allait bien. Elle n’a eu aucune réponse. Elle a continué à sangloter. Elle s’est garé et est sortie de la voiture. Elle s’est dirigée vers cette chose et lui demanda s’il avait besoin d’aide. La chose s’est dressée sur deux pieds et mesurait plus de six pieds de haut. Elle était pâle et sans poils. Elle a laissé échapper un cri affreux avant de s’enfuir de la route dans les bois denses près d’un affluent de la rivière Kaskaskia. Elle ne peut pas dire si c’était un garçon ou une fille, mais elle n’avait jamais entendu parler de cela auparavant. Elle était plutôt bouleversée par cette expérience. »

Une autre observation rapportée à Lon Strickler du site Phantoms and Monsters aurait eu lieu le long d’une vieille route dans le sud du Texas en 2009. Le témoin raconte :

« En 2009, un de mes amis et moi rentrions chez nous en voiture tôt dans la matinée, dans le sud du Texas, près de Brownsville. Un humanoïde bipède, glabre et pâle, rougeoyant a sauté du sol vers ma voiture lorsque nous sommes passés devant. Nous conduisions à 20 à 25 mph. Cet être nous a hurlé dessus… un cri aigu, très aigu. Je ne l’oublierai jamais. Quand j’ai regardé complètement cet humanoïde, mon cœur s’est arrêté. Cela ne ressemblait en rien à un personnage hollywoodien ou de ce à quoi un extraterrestre pourrait ressembler. Ce n’était définitivement pas de ce monde. Nous avons ensuite accéléré aussi vite que possible et nous n’avons pas regardé en arrière. »

Un témoin séjournait chez ses parents au Texas. Elle a raconté qu’un jour, elle faisait la sieste sur un futon au milieu de la journée. À un moment donné elle a ouvert les yeux et constata qu’elle n’était pas seule. Elle raconte :

« En ouvrant les yeux, j’ai vu pendant une fraction de seconde une créature humanoïde blanche agenouillée qui me regardait. Ses yeux se trouvaient seulement à quelques centimètres au-dessus de mon lit. Je pouvais voir le haut de ses genoux sur lequel il appuyait sa tête. Même si je ne me souviens pas de nombreux détails de son visage, j’ai su, d’une manière ou d’une autre, que ce n’était pas tout à fait ‘normal’, faute d’un meilleur terme. Je ne me souviens pas s’il avait même des cheveux sur la tête ou la couleur de ses yeux, mais je me souviens que sa peau était très pâle et que c’était comme si elle n’était faite que de peau et d’os. Je ne sais pas pourquoi l’image de cette créature était aussi vive, même si je ne l’ai vue que pendant une seconde. »

Un témoin, qui était âgé de 14 ans à l’époque, a lui-aussi rencontré cette créature. Il était environ 22 heures et il s’était endormi sur le canapé du salon.

Alors qu’il se couchait pour essayer de dormir, il entendit un bruit de grattement qui le tenait éveillé. Ce son était d’autant plus étrange que la famille ne possédait pas d’animaux domestiques et que tout le monde était dans leur chambre respective. Le témoin explique :

« Donc, je me suis couchéet dès que j’ai fermé les yeux, j’ai entendu quelque chose ramper sur le tapis. C’était comme s’il tournait rapidement en rond. Je l’entendais clairement. Je restais figé me demandant ce que c’était. Le bruit ressemblait à quelque chose qui se frottait contre le tapis en se déplaçant. Je l’entendais se rapprocher de moi, à côté du canapé puis il est retourné au même endroit où le son avait commencé. Il semblait être à 5 pieds du canapé dans le coin du salon. Si je me souviens bien, cela ressemblait à un humain rampant à quatre pattes, sauf que son corps était à l’arrière (comme si vous vous allongiez vers le haut, puis que vous vous cambriez avec vos mains et vos jambes). Sa peau était sombre et pâle et je n’ai pas vu sa tête, mais seulement ses jambes et ses mains. Il ne portait rien, il faisait sombre de mon point de vue, donc je n’ai pas vu tout son corps. À cette époque, je ne jouais jamais à des jeux effrayants, et maintenant que je suis plus vieux, je peux dire que la créature ressemblait à un monstre du jeu Silent Hill.Elle avait la même texture de peau. Je sais que je n’étais pas endormi. J’étais encore bien réveillé. Je sais que ce n’était pas un rêve. »

Que pourrait être ce genre d’entité ? S’agit-il de fantômes, d’esprits, d’extraterrestres, de démons, d’animaux inconnus, d’intrus interdimensionnels ou d’autre chose ? Avec de si nombreuses témoignages, il s’agit peut-être d’un phénomène qui englobe plusieurs possibilités différentes, dont aucune ne peut être facilement expliquée par nos connaissances actuelles.