Spiritualité

Comment fêter Samhain ?

Pour les Païens, Wiccans et Druides des temps modernes, Samhain fait non seulement partie des huit grandes fêtes – ou sabbaths – de l’année mais elle est même pour certains “la” Fête Sacrée la plus importante et la plus respectée

Qu’est-ce que Samhain ?

Samhain clôture la saison des Moissons et marque l’entrée dans la période la plus froide et la plus sombre de l’année.  Il est temps de glaner les dernières graines, pour les planter au Printemps prochain.

Ainsi, à partir du coucher du Soleil le 31 octobre, les quelques jours de début Novembre sont consacrés au recueillement et à l’hommage à ceux que nous aimons et qui nous ont quitté. Qu’ils soient humains, à poils ou à plumes,  Samhain nous invite à honorer ces êtres et à nous rappeler de la joie qu’ils ont apportée à notre vie.

Samhain et Halloween

La fête d’Halloween – ou All Hallow’s Eve – est elle aussi célébrée le 31 Octobre. Bien qu’elle puise elle aussi ses racines des les fêtes de fin de moissons de nos ancêtres pré-Chrétiens, Halloween et Samhain ne sont pas la même fête.

L’une est une fête folklorique, célébrée “à grande échelle” notamment dans les écoles. Jugée mercantile pour certains, les pratiques et le but d’Halloween sont bien différents.  Fêtes costumées, blagues pour se faire peur et autres distribution de bonbons rappellent le Carnaval, même si le “thème Halloween” résonne avec l’ésotérique et le magique…. A titre personnel, j’adore Halloween et tout son folklore de sorcières, potirons et autres araignées en plastique, mais…

Samhain, par contre, est avant tout un moment spirituel de communion avec la Nature et avec ceux qui nous ont quitté.   En ce sens, Samhain a plus en commun avec la fête Chrétienne de la Toussaint qu’avec Halloween. Rendre hommage aux Morts n’a rien de “folklorique”.

Samhain et la mort

L’association entre Samhain et la Mort reflète le Cycle de la Nature. La Fête coïncide avec la fin des moissons. Le gel matinal stoppe la croissance des plantes et la végétation “meurt” doucement en attendant le Printemps prochain. Il plane donc sur la Nature et sur le Monde comme une ombre, comme un parfum de Mort… C’est pour cela que l’on considère Samhain comme la période de l’année où la frontière entre le monde des morts et celui des vivants est la plus fine, la plus poreuse et que le contact avec l’Invisible est facilité.

Pour celles et ceux qui ont perdu un être cher dans l’année, célébrer Samhain permet de tourner une page émotionnelle et d’avancer dans le processus de deuil

Comment célébrer Samhain ?

Faire une marche en forêt pour méditer… pour observer et contempler les couleurs automnales, se remplir des sons, odeurs et de l’énergie des Arbres, de la Nature et de la Saison.

En pleine conscience, cette marche nous permet de réaliser que nous sommes partie intégrante du Cycle de Vie, que la Mort et la Renaissance sont partie intégrantes de la Nature.

Feuilles et pierres peuvent être ramassées puis utilisées par les plus créatifs d’entre nous pour décorer la maison.

Ériger un autel pour commémorer nos défunts

Quelques photographies, un bijou, un vêtement… Nous possédons tous des souvenirs de nos Disparus – amis, membres de la famille ou animaux de compagnie.

Pour leur rendre hommage lors de Samhain, un coin de buffet ou de table suffit à disposer ces objets pour créer un Autel à la mémoire de celles et ceux que nous avons aimés

Discuter, échanger, aimer

Samhain nous rappelle – s’il est possible de l’oublier – que chaque être est mortel. La Mort emporte non seulement nos êtres chers mais aussi tout ce qu’ils savent du Monde, de nous et de notre Histoire.

Cette période est donc propice au contact avec les membres de la famille éloignés par la distance ou par la vie, avec les amis que nous n’avons pas vu depuis longtemps… Une rencontre permet d’évoquer ensemble de vieux souvenirs, de rire avec nostalgie et d’honorer ensemble la mémoire de ceux que nous avons côtoyés et aimés.

Il faut inciter ses proches à parler, à raconter… Le “bon vieux temps”, ce sont souvenirs et anecdotes qui nous ont forgés, qui ont fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui.  Il faut profiter aujourd’hui des sages paroles de nos aînés ; évoquer avec eux notre passé, notre enfance, tout simplement pour savoir d’où l’on vient.

En ce sens, j’y vois une connexion avec le Tarot et notamment avec le Dix de Deniers.

En effet, cette Carte symbolise l’importance de la famille au sens large : tous les êtres qui nous sont chers – les humains comme les animaux – et avec qui nous partageons nos joies et peines.

La Carte incarne la Tradition, la possibilité de se représenter une perspective plus large que soi, ressentir que le sang qui coule dans nos veines est bel et bien celui de nos ancestres.

Elle nous rappelle que nous sommes un maillon dans la chaîne formée par nos ancêtres et que nous serons toujours liés à celles et ceux que nous honorons cette année sur notre autel pour Samhain

Célébrer le Rituel du Feu de Joie

Un Sabbat sans feu de joie, c’est Brocéliande sans le hêtre de Ponthus, YellowStone sans les Séquoias, c’est une tartine sans beurre… C’est triste, c’est inimaginable ! L’ingrédient qui donne toute sa magie au Sabbat, c’est le rituel du feu de joie !

Pour ce Rituel, allumer un grand feu de joie à l’extérieur est idéal. Bien sûr, ce n’est pas toujours facilement réalisable…Une cheminée, un petit chaudron ou même un barbecue feront parfaitement l’affaire.

Ecrire sur un morceau de papier une mauvaise habitude dont vous voulez vous débarrasser. Jeter l’inscription dans les flammes de Samhain tout en imaginant vous libérer de cette habitude et de ses conséquences néfastes.

Imaginer cette nouvelle personne – vous – choisissant de vivre de manière plus saine et plus en accord avec qui vous êtes profondément.

Faire le tour des flammes dans le sens des aiguilles d’une montre et visualiser les bénéfices de ces changements.

Soyez réceptifs aux oracles

Vous serez réceptif(-ve) au Message des Cartes ou des Runes. Vous serez en mesure d’entendre leur message, de façon profonde et impactante, et de mettre en oeuvre les changements nécessaires à l’accomplissement de vos désirs et projets.

A la période de Samhain, vous pouvez interroger les Cartes sur tous les domaines de votre vie, pour toutes les questions auxquelles vous souhaitez des réponses

Source, vivre intuitif.