MĂ©dia

il pleut des vers ! 😹 VidĂ©o 👇👇

Une vidĂ©o qui aurait Ă©tĂ© tournĂ©e Ă  PĂ©kin montre des amas de vers qui seraient prĂ©tendument tombĂ©s du ciel. Un phĂ©nomĂšne qui suscite autant de questions que de scepticisme. 

Une vidĂ©o montrant une file de voitures garĂ©es, couvertes de ce qui ressemble Ă  de gros asticots enflamme les rĂ©seaux sociaux. La scĂšne peu ragoutante aurait Ă©tĂ© filmĂ©e rĂ©cemment Ă  PĂ©kin aprĂšs une prĂ©tendue « pluie de vers » sur la ville chinoise. « Signe de la fin des Temps ! » s’exclament dĂ©jĂ  quelques quelques exaltĂ©s toujours prompts Ă  voir le ver Ă  moitiĂ© plein d’apocalypse.

Mais la citĂ© a-t-elle Ă©tĂ© vraiment frappĂ©e par une averse d’invertĂ©brĂ©s ? Plusieurs hypothĂšses paraissent plus vraisemblables : la premiĂšre est qu’il s’agit bien de vers mais qu’ils sont arrivĂ©s par leur moyen de locomotion habituel, c’est Ă  dire en rampant. Un phĂ©nomĂšne qui ne serait guĂšre Ă©tonnant en ce mois de mars oĂč larves, asticots et vermisseaux reviennent se balader Ă  la surface du sol pour le grand bonheur des oiseaux. La premiĂšre pleine lune de mars est d’ailleurs surnommĂ©e lune des vers en hommage au retour des lombrics. Autre explication : il s’agirait tout simplement d’amas de fleurs de peupliers dont l’apparence peut, de loin, prĂȘter  Ă  confusion.

Toutefois, dans son cĂ©lĂšbre « Livre des damnĂ©s », paru en 1919, Charles Fort, qui a dĂ©diĂ© sa vie Ă  collecter des faits Ă©tranges, recense un grand nombre de pluies de d’animaux variĂ©s (grenouilles, poissons, oiseaux, insectes de toutes sortes), dont des vers.

L’explication la plus couramment admise Ă  ces curieuses giboulĂ©es est celle de la tornade ou du coup de vent violent qui emporte un groupe de petits animaux pour les dĂ©poser dans les endroits les plus insolites.