Média

La Nasa aurait trouvé des formes de vies sur Mars en 76 ?

Presque tous les jours, nous entendons toujours plus d’informations quant à la possibilité qu’il y ait de la vie sur Mars.

Selon un article publié en octobre 2019 dans le magazine Scientific American, la NASA a découvert des preuves de la vie microbienne sur la planète rouge dès 1976.

L’ancien scientifique de la NASA, Gilbert V Levin, qui travaillait pour le programme d’atterrissage Viking de l’agence spatiale américaine, déclare dans un article : « Je suis convaincu que nous avons trouvé des preuves de la vie sur Mars dans les années 1970 et que les résultats d’une expérience menée par cette sonde ne peuvent signifier rien d’autre. »

L’expérience baptisée «Labeled Release » (ou LR) consistait en un test chimique conçu pour détecter les signes de respiration microbienne.

Levin écrit : « Le 30 juillet 1976, la LR a renvoyé ses premiers résultats de Mars. Étonnamment, ils étaient positifs. »

« Au fur et à mesure de l’expérience, quatre résultats positifs au total, appuyées par cinq contrôles variés, ont été transmis depuis le vaisseau spatial jumeau Viking débarqué à 4 000 miles l’un de l’autre. Les courbes de données signalaient la détection de la respiration microbienne sur la planète rouge. »

« Les courbes de Mars étaient similaires à celles produites par les tests LR des sols sur Terre. Il semblait que nous avions répondu à cette question ultime. »

Malgré les preuves de Viking, la NASA n’a pas voulu confirmer qu’elle avait détecté des organismes dans le sol martien.

Depuis lors, nous avons observé plusieurs autres indicateurs de biologie active sur Mars, notamment : Des molécules organiques, en particulier du kérogène, ont été découvertes par le robot Curiosity de la NASA.

Du méthane et du dioxyde de carbone sont présents dans l’atmosphère martienne. Techniquement, le rayonnement solaire du Soleil aurait dû dissiper le CO2 jusqu’à ses composants il y a bien longtemps, à moins que quelque chose n’en ait produit davantage.

Les images transmises par Viking suggèrent fortement la présence de lichen ou d’un organisme similaire poussant sur les roches martiennes.

Pour toutes ces raisons, Levin se dit convaincu qu’il existe une forme de vie sur Mars.

Il souligne que la mission de la NASA à bord d’un robot rover en 2020, bien qu’elle soit équipée pour rechercher des signes de la vie microbienne passée, ne testera pas les organismes vivants actuels.

« Je crois », a-t-il déclaré, « qu’un effort devrait être consenti pour que des expériences de détection de la vie soient possibles lors de la prochaine mission sur Mars. »

Photo : Lancement de Viking 1