Bien-être Spiritualité

Le Corail, son histoire et légendes

Dans son texte « les métamorphoses » le Romain Ovide raconte l’origine du corail, au détour de l’histoire de Persée et Andromède.

 

Le regard de la gorgone pétrifia les algues et donna naissance au corail. C’est pourquoi, en grec, on appelle le corail « Gorgeia », en relation avec les gorgones.

 

Les Romains faisaient porter des colliers de corail aux enfants pour les protéger des blessures. La tradition perdura jusqu’à la période médiévale.

 

L’usage perdure toujours en Italie, en particulier pour soigner les problèmes d’infertilité. Il est devenu symbole de fertilité et on recommande aux femmes désirant tomber enceinte, de porter une petite corne de corail autour du cou.

 

Au moyen-âge, on recommandait de porter sur soi un corail afin de se protéger de la sorcellerie.

 

En Chine, le corail était le symbole de la richesse et d’un statut social élevé.

#soso

Les Amérindiens considéraient le corail comme une pierre sacrée, symbole de l’énergie de la force vitale et une protection contre le mauvais œil.