Spiritualité

Le légendaire loup-garou de la région de Hull en Angleterre

Pour la plupart des gens, les loups-garous ne sont que des créatures légendaires. Avec les vampires et les zombies, ils ne semblent pas être réels et ne provenir que de l’imagination fertile d’écrivains inspirés.

Pourtant, il existe un nombre surprenant de légendes concernant des loups-garous provenant du monde entier. Dans de nombreux cas, des témoins affirment avoir réellement observé ces bêtes au cours des siècles et même jusqu’à aujourd’hui, aussi absurde que cela puisse paraître pour certains.

C’est ainsi que certains sont convaincus que ces créatures mythiques existent. Les habitants d’une petite région pittoresque d’Angleterre assurent, depuis longtemps, que des loups-garous errent à cet endroit. De nos jours, cette bête insaisissable est toujours repérée …

Les histoires d’une terrifiante créature surnaturelle traquant dans les contrées sauvages du comté du Yorkshire de l’Est, en Angleterre, sont connues depuis des siècles. Des loups-garous voraces rôderaient dans cette région à la nuit tombée, au point qu’à l’époque saxonne, il y avait des endroits aménagés le long des routes spécifiquement pour que les voyageurs puissent sortir la nuit tout en étant à l’abri des bêtes féroces vivant dans les landes et les bois.

Parmi les nombreuses histoires de loups-garous remontant au moins au XIIe siècle, l’une des plus notoires est celle qui a commencé au XVIIIe siècle. Elle concernait un loup-garou baptisé « Old Stinker », en raison du fait qu’il aurait une haleine particulièrement fétide et qu’il était constamment suivi d’un nuage odorant de puanteur. On raconté que Old Stinker avait des yeux rouges brillants et une queue puissante qu’il utilisait comme arme. Selon les traditions, il aimait particulièrement attendre en embuscade le long des routes pour attaquer les diligences et les voyageurs.

Jusqu’à présent, cela ressemble beaucoup à une simple tradition et à une légende locale fantasmagorique, probablement basée sur le fait qu’il y avait quelques-uns des derniers loups d’Angleterre errant, souvent enracinés dans les cimetières et terrifiant la population, mais si c’était quelque chose de plus ?

La légende d’Old Stinker aurait pu disparaître complètement dans l’histoire au fur et à mesure que les loups disparaissaient. Alors qu’elle était tombée dans l’oubli, ces histoires ont refait leurs apparitions au 20ème siècle lorsqu’un chauffeur de camion s’est présenté en 1960 pour affirmer que son véhicule avait été violemment attaqué par un loup bipède de 8 pieds de haut avec des yeux rouges brillants alors qu’il conduisait à l’extérieur de la ville de Kingston upon Hull, souvent appelée Hull.

La créature avait apparemment cassé son pare-brise avant de disparaître dans la nuit.

Ce rapport ressuscita la vieille légende d’Old Stinker lorsque les habitants rapprocheraient ce témoignage aux vieilles histoires.

Après cette rencontre traumatisante, il n’y a eu aucune autre observation jusqu’à très récemment, jusqu’à ce qu’une multitude de témoignages concernant des rencontres avec ce qui semble avoir été la même bête légendaire ont émergé de la région de Hull.

En décembre 2015, un témoin terrifié s’est présenté avec sa propre histoire. Il était tombé sur une énorme créature semblable à un loup près d’un canal de drainage pluvial artificiel appelé Barmston Drain, situé près de la ville de Beverley, à Hull. Cet endroit se trouve à côté d’une étendue de bois appelée Yorkshire Wolds. La femme a déclaré que la créature mesurait environ 8 pieds de haut. Elle était massive et musclée. Au départ, elle marchait sur quatre pattes avant qu’elle ne se lève sur ses deux jambes.

Elle raconta son histoire au journal The Express :

« Il s’est tenu debout un instant. Peu après, il était à quatre pattes courant comme un chien. J’étais terrifiée. Il bondit à quatre pattes, puis s’arrêta et se cabra sur ses pattes arrière, avant de descendre le talus en direction de l’eau. Il a sauté sur une distance de 30 pieds de l’autre côté et a disparu derrière le talus. »

D’autres personnes ont commencé à voir cette même bête à proximité du même endroit au cours des mois qui suivirent.

Un couple se promenait tranquillement dans la zone boisée quand ils ont vu une grande bête humanoïde poilue avec un visage musclé et une queue puissante accroupie sur ce qui semblait être un chien de race berger allemand mort. Le monstre semblait manger sa victime. Les témoins étaient terrifiés. Quand la créature a remarqué qu’elle était surveillée, elle a ramassé la carcasse avec ses puissantes mâchoires et s’est enfui avec sa proie, sautant par-dessus une clôture de 8 pieds.

Une femme livrait des pizzas quand elle a été surprise après avoir remarqué une énorme créature musclée « ressemblant à un chien, recouverte d’une fourrure couleur crème et grise » et avec un visage expressif et humain. Elle suivait son véhicule en marchant de manière menaçante sur ses deux jambes.

Deux autres témoins ont vu une énorme créature ressemblant à un chien « manger quelque chose de moelleux » au bord de la route. L’un des témoins raconta :

« Nous roulions à l’extérieur du terrain du National Trust, il y a beaucoup de champs découvertsaux alentours, quand soudain, j’ai repéré quelque chose sur la route. Il faisait sombre, mais j’ai vu ses yeux se refléter dans mes phares. Nous nous sommes arrêtés et elle se tenait juste là. Nous avions entendu des rumeurs au sujet d’une panthère qui s’était échappée dans la région, mais nous pensions que ce n’était qu’un tas de bêtises. Mais quand j’ai vu cet animal de mes propres yeux, j’ai été stupéfait. Il était énorme, beaucoup trop gros pour être un renard ou un chien. C’était pétrifiant. On aurait dit qu’il était sous stéroïdes. Il devait peser environ 9 stone [soit environ 57 kg, NDLR] – à peu près autant qu’un adulte mince. Il nous regarda droit dans les yeux et se dirigea vers la voiture. Il a ensuite abaissé l’avant de son corps et semblait être sur le point de bondir. Certains de mes amis ont dit qu’ils ne me croyaient pas, mais nous nous sommes retrouvés face à face avec cette chose. Nous savons ce que nous avons vu. »

Il y a au moins 6 autres témoignages de personnes affirmant avoir vu un véritable loup-garou errer à proximité dette étendue d’eau. Les journaux s’y intéressèrent naturellement. Mike Covell, folkloriste et historien local, apporta des explications quant à ces affaires :

« Depuis la publication du premier article dans le Mail, j’ai reçu des appels de journaux et de sites Web du monde entier. Il y a eu une pléthore d’observations au cours des dernières semaines. Un homme traversait le pont de Fountain Road quand il a vu ce qu’il ne pouvait décrire que comme un énorme chien aux poils très foncés et emmêlés près des allotissements sur le côté de Barmston Drain. Et un couple marié a vu un grand chien à Stepney Lane, qui a pourchassé les témoins et ses amis alors qu’ils rentraient chez eux un soir. Une autre observation a eu lieu sur Reform Street, où ils ont vu la créature sauter par-dessus un mur surmonté de barbelés. »

Covell est allé jusqu’à organiser une véritable « chasse au loup-garou » le long de Barmston Drain avec d’autres habitants, armés de caméras au cas où ils croiseraient la créature, sans succès. Entre-temps, le conseiller local du Travail, Steve Wilson, a proposé de collecter les observations et de les signaler au conseil de Hull, et pour l’ensemble des années 2015 et 2016.

Hull a été largement présenté dans les actualités comme étant le lieu où toutes ces histoires de loups-garous avaient commencé. Puis, progressivement, les témoignages ont diminués.

Malgré la grande visibilité de ces informations et les déclarations sur des hommes-loups assoiffés de sang, certains habitants ne croient pas du tout en ces histoires. Un résident de 80 ans qui a vécu dans la région toute sa vie a déclaré au Daily Mail :

« J’avais l’habitude d’aller nager dans cette étendue d’eau quand j’avais environ sept ans. Nous l’appelions ‘Leccy’ car c’était la source d’eau de la centrale électrique locale. La centrale chauffait l’eau, ce qui signifie que vous pouviez y nager toute l’année. Le niveau d’eau était beaucoup plus élevé qu’aujourd’hui. Mais je ne voudrais pas y plonger maintenant ! Mais ce loup-garou n’existe pas. Je n’ai jamais rien vu. »

Le Old Stinker a-t-il réellement existé ? Pourquoi se cacherait-il dans la campagne du Yorkshire ? Et est-ce qu’il ou quelque chose comme cela a pu survivre dans les temps modernes ?

Pour ceux qui l’ont vu, ils sont convaincus que tout cela est vrai, tandis que d’autres pensent qu’il s’agit de méprises ou d’erreurs d’identification ou même de canulars. Quoi qu’il en soit, la légende du loup-garou à Hull semble encore bien vivace de nos jours.