Média

Le mystère du triangle des Bermudes partiellement expliqué ?

Le mystère du triangle des Bermudes a peut-être été résolu après une « découverte surprenante ».

En effet, il a été révélé qu’une créature de 10 mètres se cachait dans la mer – et des experts ont fait valoir que cela pourrait « expliquer certains cas de navires qui ont mystérieusement disparu ».

Le triangle des Bermudes, également appelé triangle du diable, est une région mal définie de l’océan Atlantique nord où un certain nombre d’aéronefs et de navires ont disparu. Ce triangle est situé à proximité de l’une des voies de navigation les plus empruntées au monde. Elle est fréquemment traversée par des navires se rendant dans les ports en Amérique, en Europe et dans les Caraïbes. Beaucoup ont attribué ces diverses disparitions au piratage, à des phénomènes paranormaux ou même à une pieuvre géante. Cette légende est transmise par les marins depuis des centaines d’années.

En 2005, les biologistes marins Tsunemi Kubodera et Kyoichi Mori ont filmé un calmar géant dans ces eaux, attaquant de manière agressive les appâts.

Leurs découvertes ont été révélées dans un documentaire intitulé « Inside The Bermuda Triangle » diffusé sur Amazon Prime deux ans plus tard.

Le narrateur a expliqué : « En octobre 2005, des scientifiques japonais ont fait une découverte surprenante au large de Tokyo, près des îles Bonin. »

«C’est un calmar géant de près de 10 mètres de long. »

« Des chercheurs du Musée national des sciences du Japon ont identifié la créature comme étant un Architeuthis – une espèce rare qui est capable de s’emparer d’un appât avec une force et une violence extrêmes. »

Rob Simone, chercheur aux Bermudes, pense que cette découverte prouve que quelque chose de similaire pourrait se cacher dans les eaux des Bermudes.

Il a déclaré en 2007 : « La légende du calmar géant n’est pas un mythe – ils existent – certains mesurent plus de 150 pieds de long si vous pouvez l’imaginer. »

« Nous ne savons pas ce qui se cache dans les profondeurs de l’océan, il pourrait très bien s’agir d’une créature géante particulière à cette partie de l’océan. »

« Peut-être que ses sources de nourriture se trouvent là, nous l’ignorons, mais cela pourrait expliquer certains des navires mystérieusement disparus»

Le Dr Jeff Marliave, expert en matière de pieuvre à l’Aquarium de Vancouver, a expliqué pourquoi il était improbable qu’une pieuvre habite de telles eaux.

Cependant, il n’exclut pas la possibilité d’un calmar géant, ajoutant : « Le poulpe géant n’existe que dans le nord-est de l’océan Pacifique, le genre de poulpe qui pourrait se trouver dans la région du triangle des Bermudes serait une très petite espèce et probablement associés à des dépressions rocheuses de l’île. »

« Il ne peut pas y en avoir dans la zone centrale du triangle des Bermudes, qui est fondamentalement un fond sablonneux»

« Maintenant, quand les gens parlent de pieuvres géantes attaquant des bateaux, cela provient probablement de ces très vieilles histoires du temps de la chasse à la baleine et d’une époque où l’on naviguait à bord de voilier. Il y avait également des gravures montrant un animal tentaculaire attaquant de petites chaloupes. »

« Très probablement, ce n’était pas une pieuvre, la seule espèce qui pourrait vraisemblablement attaquer un petit bateau serait un parent de la pieuvre, le calmar géant. »

La même série a révélé qu’une affaire « inexplicable » concernant les voyages de Christophe Colomb, vieille de 500 ans, avait également été résolue.

Colomb avait décrit avoir vu un lumière non identifiée dans son journal de bord. Il avait indiqué que cela ressemblait à « une petite bougie en cire qui se levait dans les airs, et qui pendant quelques secondes semblait atterrir ».

L’auteur Gian Quasar a exploré cette description faite par le navigateur.

En 2007, il avait déclaré : « Le triangle fait l’objetde superstitions de la part des marins et l’énigme se trouve aussi loin que dans le journal de bord de Christophe Colomb ».

« Il a été le premier à naviguer dans la région et il a noté que, à trois reprises, sa boussole indiquait la mauvaise direction. Il y avait un écartde 11 degrés et quart entre la lecture du soir et la lecture du matin, ce qui était inexplicable. »

« Il a également noté que la mer se soulevait sans aucun vent, ce qui a choqués tous les membres de l’équipage. Puis à la veille de découvrir le nouveau monde, une lumière inexpliquée s’était mise à léviter à l’horizon, avant de se lever. »

Cependant, l’historien Larry Kusche affirme pouvoir expliquer ce phénomène.

Il a déclaré : « Lorsqu’ils ont traversé l’océan, ils avaient légitimement peur de ce dans quoi ils s’engageaient, car tout le monde pensait que la Terre était plate et qu’ils allaient littéralement tomber du bord. »

« Une des histoires nous indique que Colomb a vu une lumière étrange la nuit. Mes recherchesur ce sujet était que Colomb a noté dans son journal la présence d’une lumière brillante qui volait au-dessus de sa tête. Tous les historiens ont supposé qu’il s’agissait d’une météorite. »

« Une autre partie de l’histoire de Christophe Colomb est que la boussole agissait étrangement. »

« Cela était dû à la forte tempête qu’ils traversaient. »