Média

Les États-Unis auraient détruit une base extraterrestre sur la lune ?!

WikiLeaks a publié un document intrigant indiquant que les États-Unis possédaient une base secrète sur la Lune. Elle aurait été détruite plus tard par la Russie. Beaucoup pensent depuis des années que quelque chose d’inhabituel se passe depuis les prémisses de l’exploration spatiale.

Le célèbre ufologue Scott C. Waring a déclaré ce qui suit :

« Je faisais des recherches sur le site Web de WikiLeaks et j’ai trouvé cette information concernant une base lunaire secrète que les États-Unis avaient détruite à la fin des années 1970. Le câble contient certains détails sur ce document, mais pas tous, car le document a été écrit à la main et n’a jamais été mis au format numérique. »

« Comment les États-Unis pourraient-ils détruire une base extraterrestre sur la lune sans que personne ne le soupçonne ? C’est facile. Vous souvenez-vous des missions Apollo ? Eh bien, il devait y avoir plus de 20 missions de ce type sur la Lune. Cependant, la NASA s’est soudainement arrêtée à Apollo 17 pour effectuer des missions secrètes et des opérations obscures visant à récupérer des technologies extraterrestres, d’identifier des structures et des navires extraterrestre et de détecter toute menace potentielle pour les États-Unis. »

Waring a poursuivi en déclarant : « J’ai rencontré un homme du nom de William Rutledge en 2011 sur YouTube lorsqu’il a publié une demi-douzaine de vidéos sur la mission Apollo 20 à laquelle il a participé. C’était une mission commune des États-Unis et de la Russie sur la Lune, près du cratère Delporte. William et l’autre astronaute ont filmé leurs activités sur la Lune y compris l’exploration d’un navire en forme de cigare dans le cratère Delporte. À l’intérieur, ils ont trouvé des tubes de verre le long des murs avec de minuscules squelettes bipèdes (quelques centimètres de haut). »

Apparemment, une femme pilote a également été découverte. Elle avait des tuyaux branchés dans le nez. Elle semblait être plongée dans une sorte de coma. Cette femme semblait être connectée physiquement et mentalement au navire. Cette même femme a ensuite été ramenée sur Terre.

Les preuves suggèrent qu’une belle ville extraterrestre a également été endommagée sur la Lune. Cela pourrait-il signifier que la vie extraterrestre existait réellement sur la Lune ? Beaucoup de questions restent en suspens à propos de tout cela. L’armée a-t-elle éliminé une espèce de vie extraterrestre ? Comment ont-ils su qu’elle constituait une menace pour l’humanité ? Tout cela est plutôt déroutant.

Selon une théorie, les États-Unis sont revenus vers cette base extraterrestre puis l’ont détruite. Il ne fait aucun doute que les technologie récupérées ont été scrupuleusement étudiées par la suite.

Le raisonnement qui a conduit à cette destruction peut être assez facile à comprendre. Ils auraient décidé de détruire cette base afin que la technologie et / ou d’autres découvertes restent à l’écart des autres gouvernements dans le monde, et ainsi qu’ils ne la revendiquent pas et ne l’utilisent pas pour gagner plus de pouvoir et d’influence sur le monde.

Bien entendu, les États-Unis ne voudraient pas perdre l’avantage qu’ils avaient. Imaginez des batailles non seulement autour de la Terre, mais également dans d’autres lieux de l’univers, y compris des villes et d’autres lieux encore inconnus.

Une théorie sur les missions Apollo était que les forces américaines étaient revenues pour compléter une série missions différentes. Des opérations plus secrètes auraient été menées sans que le public en ait connaissance.

Si tout cela est vrai, ce serait la plus grande dissimulation jamais faite