Spiritualité

Les maîtres Shamballa demeurent pour certains d’entre nous des êtres emplis de mystère.

De tout temps, ils ont suscité amour et fascination de la part des fidèles. Notre article tente de vous décrire plus en détails qui sont les maîtres Shamballa et quelle est la nature de leur rôle sur cette Terre.

Vous le savez peut-être déjà, les maîtres ascensionnés représentent la conscience collective de la lumière. Ils demeurent dans le domaine éthérique de Shamballa. Ils forment en quelque sorte la hiérarchie céleste de Shamballa.

SANAT KUMARA, LE MAÎTRE ABSOLU


Au sommet de cette hiérarchie, nous rencontrons Sanat Kumara, qui est considéré comme Le régent de Shamballa.

Cette figure tutélaire est considérée comme la représentation parfaite et absolue de la conscience pure. Il est le veilleur silencieux, qui s’est hissé au sommet de la hiérarchie. Il est considéré comme le maître absolu et incontesté de l’initiation. Dans la Bible, on le retrouve en tant que Melkisedech, autrement dit “l’ancien des jours”, le rêveur éveillé, le vénérable… Il est la manifestation du père, sa représentation physique et tangible. Par essence, il est celui qui transmet l’énergie du Père créateur. Il contient à la fois le tout, et est le tout.

Chacun d’entre nous devra cheminer vers cette figure tutélaire du Shamballa. En lui, tout n’est que lumière et amour. Il est donc le maître absolu et reconnu de la fréquence dite indigo.

Sanat Kumara est à l’origine de la la connexion avec tous les autres maîtres Shamballa.

12 MAÎTRES SHAMBALLA


Il est notamment aidé par 12 maîtres Shamballa, eux-mêmes gérants des 12 fréquences-mère, dont les couleurs en sont les émanations.

Ces 12 fréquences permettent l’incarnation de la conscience dans la matière, nous la voyons, la reconnaissons, identifions leur couleur associée.

Ces 12 Maîtres sont à l’origine de la formation de 12 centres de force au sein desquels où se concentre notre conscience spirituelle.

Ces puissants rayons d’énergie lumineuse se manifestent chacun par un Chohan, ou Seigneur. Par ailleurs, il faut savoir que ces maîtres de sagesse forment ce qu’on appelle communément la grande loge blanche.

Les chohans sont au nombre de 12 et entourent de leur bienveillance éternelle le seigneur du monde. Sanat Kumara synthétise le rayon numéro 13 qui coordonne les 12 autres. Il est le rayon de lumière par excellence.

Le Conseil Suprême des 13 constitue ce que la tradition nomme communément la fraternité blanche.