Paranormal

Malédiction : Le Club des 27, AMY WINEHOUSE

C’est le 13 juillet 2011 que la chanteuse rejoint le maudit Club des 27.

Elle aussi était accroc à l’alcool et aux drogues. Elle aussi est morte des suites d’abus d’alcool et de substances illicites. Et le pire, c’est qu’elle devait avoir 28 ans le 14 septembre. Mais la mort l’a rattrapée avant.

Ici encore, nous avons affaire à une histoire de succès fulgurant. En effet, en 2003, Amy Winehouse publie son premier album « Frank » qui rencontre le succès commercial et un bon accueil critique de la part des Britanniques. En 2006, son second album « Back to Black » se classe n°1 des ventes dans plusieurs pays et la propulse au rang de star planétaire. En 2007, elle remporte 4 Grammy Awards : Meilleure nouvelle artiste, Album de l’année, Chanson de l’année pour Rehab. La même année, elle remporte le Brit Award dans la catégorie Meilleure artiste féminine.

Back to Black est la meilleure vente d’albums dans le monde au cours du premier semestre 2008, à 3,67 millions d’exemplaires pour un total des ventes de près de 11 millions d’exemplaires (comprenant le téléchargement).

Elle a aussi reçu, à trois reprises, le prix Ivor Novello, en 2004, en 2007 et en 2008.

Comme quoi tout est allé très vite pour la chanteuse. Un premier album c’est la gloire, un deuxième et c’est l’extase, la consécration… Tout est allé beaucoup trop vite.

Amy Winehouse, après son succès, connaît des problèmes de dépression, de toxicomanie, d’alcoolisme, de boulimie et tout cela fait la une des journaux à partir de 2007. N’aurait-elle pas supporté le succès ?

La chanteuse avait une santé fragile, elle a souvent été hospitalisée et fait des cures de désintoxication, sans résultats. Le 24 juin 2008, les médecins découvrent les premiers signes de ce qui pourrait être un emphysème pulmonaire, emphysème qui serait dû au tabac et au crack. Mitch Winehouse, le père d’Amy, qui avait emménagé dans la demeure de sa fille pour l’aider et la surveiller, déclare que si sa fille continue à consommer du crack, ses poumons sont perdus et cela lui sera fatal.

Tous les proches d’Amy ont essayé de la sauver, de la sortir de ses addictions et de sa boulimie. Mais, les médias publiaient trop de photos de la chanteuse la montrant inhalant du crack ou prenant une barre de coke, ce qui n’a pas arrangé l’affaire.

Le 23 juillet 2011, Amy Winehouse est retrouvée morte dans son appartement dans le quartier Camden Town à Londres. L’autopsie révèle qu’elle avait un taux d’alcoolémie de 4.16 g/l, ce qui est énorme. De plus, elle venait juste de sortir d’une cure de désintoxication, et la reprise d’une consommation aussi importante lui a été fatale.

Une mort tragique qui survient, comme tous les autres membres du Club 27, à l’apothéose de sa carrière.