Spiritualité

TOUT SAVOIR SUR L’INTUITION ET COMMENT LA DÉVELOPPER ⭐

L’intuition est un véritable GPS intérieur qui nous permet d’être guidés vers le meilleur. Mais beaucoup d’entre nous peinent à la développer et la confondent souvent avec le mental. Tentons de comprendre ce qu’est l’intuition, ce qui la distingue du mental ainsi que la façon de la développer

QU’EST-CE QUE L’INTUITION ?

On dit souvent d’elle que c’est notre petite voix intérieure. Le dictionnaire robert la définie quant à lui comme étant « une forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement ». A titre personnel, je dirais que c’est une envie soudaine et irréfléchie que l’on ressent et qu’il convient de suivre instantanément.L’exemple le plus parlant pour illustrer cette définition est le fait de conduire : vous suivez un itinéraire que vous savez plus rapide mais soudain, une envie soudaine vous prend de le changer. Malheureusement, vous ne l’écoutez pas et vous constatez que vous auriez dû vous écouter car sur votre trajet habituellement plus rapide, il y avait des bouchons ce jour-là et vous seriez arrivé plus vite si vous aviez changé d’itinéraire.Vous n’avez pas suivi votre intuition car vous avez préféré écouter votre mental qui vous a orienté vers ce qui vous semblait plus logique car la confusion entre l’intuition est le mental est courante. Voyons donc comment distinguer l’intuition du mental.

COMMENT DISTINGUER L’INTUITION DU MENTAL ?

L’exemple que nous venons de voir nous rappelle à quel point il est souvent difficile de s’écouter et de suivre nos envies subites car le mental et son implacable logique reprennent bien souvent le dessus et nous préférons faire ce qui nous semble être le plus raisonnable. Or, cette voie est souvent loin d’être la meilleure. Au contraire, si nous suivons notre intuition, nous sommes guidés par notre cœur et ce dernier sait ce qu’il y a de meilleur pour nous. Par conséquent, si nous la suivons, nous serons parfois amenés à choisir la voie la plus illogique et irraisonnée. Autrement dit, il importe de laisser le mental de côté et d’être plus à l’écoute de soi. Toutefois, cet exercice est difficile pour beaucoup car nous vivons dans une société qui nous a appris à réfléchir et à ne pas s’écouter. Voyons donc comment apprendre à être plus à notre écoute

APPRENDRE À ÊTRE À L’ÉCOUTE DE SOI

Notre corps agit comme une antenne, il capte le champ d’information dans lequel nous baignons et sait la décrypter mais à l’état de conscience, nous n’en captons qu’une infime partie. Plusieurs raisons expliquent ce filtrage mais parmi elles figure le fait que nous ne cessons de penser. En effet, on admet qu’un être humain reçoit environ 60 000 pensées par jour. Or, lorsque nos pensées occupent notre esprit, nous ne pouvons pas être à l’écoute des messages intérieurs perçus par notre corps. C’est pourquoi il est nécessaire d’être capable de ralentir le flot des pensées et que l’on recommande pour ce faire la méditation. En effet, il est aujourd’hui démontré que la méditation permet d’apprendre à rester concentré sur ce que nous faisons à l’instant présent sans laisser notre esprit vagabonder. Ceci s’explique par le fait que l’activité cérébrale du cerveau passe des ondes bêta (ondes cérébrales produites pour nos activités quotidiennes) en ondes alpha (ondes cérébrales produites en état de relaxation) et ondes gamma (ondes cérébrales très rapides qui nous permettent de capter et traiter beaucoup plus d’informations)Autrement dit, les ondes alpha permettent à notre cerveau de ralentir les pensées ce qui nous permet de faire de la place pour accueillir d’autres informations captées dans le champ d’information par la production concomitante d’ondes gammaNotons enfin qu’avec l’habitude, de nouvelles connexions neuronales se mettront en place afin que vous soyez capable de retrouver rapidement cet état de calme intérieur en un clin d’oeil, comme si vous appuyiez sur un bouton.

Bien sûr, il n’est peut-être pas évident de se mettre à la méditation lorsque l’on n’en n’a pas l’habitude mais peu importe : personne ne vous oblige à la pratiquer longtemps. Vous pouvez, pour commencer, essayer juste 5 minutes en tentant de renouveler l’opération jusqu’à peut-être pouvoir allonger ces temps de méditation. L’essentiel n’est pas la quantité mais la qualité et si l’exercice vous parait vraiment difficile, il vous est possible de démarrer par des méditations guidées

Une fois que ce travail sera accompli, il vous restera à faire un travail sur vous. En effet, l’intuition vous guide vers ce qu’il y a de meilleur pour vous. Assurez-vous donc qu’il ne reste pas d’autoblocages inconscients qui vous feront faire le choix de ne pas l’écouter pour vous autosaboter. Enfin, travailler sur vous affinera votre confiance en vous. Celle-ci est nécessaire car comme indiqué précédemment, l’intuition nous fait parfois sortir des sentiers battus. Il vous sera donc nécessaire d’être sûr que le message intérieur que vous percevez provient bien de votre intuition et non du fruit de votre imagination pour pouvoir la suivre instantanément

L’intuition est une capacité que nous avons tous car notre corps est à même de capter et décrypter le champ d’information dans lequel nous baignons et qui nous relie tous. Cependant, il convient d’apprendre à faire taire le mental et à nous écouter si nous voulons réussir à la suivre. La méditation et un travail sur soi en développement personnel seront donc les premiers pas à faire pour pouvoir vous engager sur le chemin qui ouvre les portes de votre intuition