Spiritualité

Un acteur raconte son expérience de mort imminente

Un acteur britannique, qui a joué dans des pièces de Shakespeare, est mort pendant sept minutes. Il a révélé ce qu’il avait vu dans l’au-delà.

Shiv Grewal vit dans le district de Peckham, à Londres. Il a eu un grave arrêt cardiaque alors qu’il était en train de déjeuner avec sa femme il y a cinq ans.

L’acteur, qui venait de terminer une version de la comédie Beaucoup de bruit pour rien de la Royal Shakespeare Company, a dû être réanimé par des secouristes. Il a été cliniquement mort pendant au moins sept minutes.

Récemment, l’homme, âgé de 60 ans, a parlé de ce qu’il croit avoir vu dans l’au-delà.

M. Grewal a déclaré :

« Je savais, dune manière ou d’une autre, que j’étais mort. »

« J’étais conscient que mon cerveau était en train de mourir et qu’il criait au secours. Mais, en même temps, je ressentais des choses comme si j’étais complètement séparés de mon corps. C’était comme si j’étais dans le vide mais que je pouvais ressentir des émotions et des sensations. »

« En sachant que j’étais mort, je savais aussi qu’il y avait une chance de rentrer à la maison. »

« J’ai aussi compris que je serais réincarné, mais je ne le voulais pas encore. Je voulais revenir à la vie, au monde matériel et auprès de ma femme. »

« J’ai demandé à ce que je revienne et mon souhait s’est réalisé. »

Au cours de ces sept minutes, M. Grewal a dit qu’il s’était lancé dans un « voyage cosmique » au cours duquel il pouvait finalement choisir s’il retournait dans le monde réel ou s’il restait dans l’au-delà.

Il a poursuivi :

« J’ai senti qu’il y avait toute une série de possibilités, de vies diverses et de réincarnations qui m’étaient offertes. Mais je ne les voulais pas. J’ai dit très clairement que je voulais retourner dans mon corps, à mon époque, auprès de ma femme et continuer à vivre. »

Cependant, les médecins et les professionnels de la santé affirment que de telles expériences ne sont pas nécessairement la preuve d’une vie après la mort.

Le Dr Sam Parnia, directeur de la recherche en soins intensifs et réanimation à la NYU Langone School of Medicine à New York, a déclaré à Oz Talk :

« Les gens décrivent une sensation de lumière vive, chaleureuse et accueillante qui les attire. »

« Ils décrivent une sensation de vivre auprès de leurs proches décédés, presque comme s’ils étaient venus les accueillir. Ils disent souvent qu’ils ne voulaient pas revenir dans beaucoup de cas, l’au-delà étant tellement confortable. Il agit comme un aimant qui les attire. »

« Beaucoup décrivent une sensation d’être séparé d’eux-mêmes et d’observer les médecins et les infirmières qui s’occupent d’eux. »

Dr Parnia précise qu’il y a des explications scientifiques. Il explique que ce que vivent les gens n’est pas la preuve de la vie après la mort, mais qu’il est plus probable que le cerveau utilise une technique de survie.

Il a dit que grâce à la technologie moderne et à la science

« la mort ne doit pas être limitée à la philosophie et à la religion, mais peut être explorée par la science ».

« Ils peuvent entendre des choses et enregistrer toutes les conversations qui se passent autour d’eux. »

Photo : Getty ©

Source
www.express.co.uk