Paranormal

Un ancien chef du MI6 croit fermement au extraterrestres !

L’ancien chef du MI6 a déclaré qu’il pensait que les extraterrestres existaient – un point de vue qui est soutenu par plus de la moitié de la population de Grande-Bretagne.

Sir John Sawers, 64 ans, est certain que les extraterrestres sont quelque part en raison de la taille infinie de l’univers.

L’ex-espion né à Warwick a déclaré que ce serait « extraordinaire » si la vie n’existait que sur Terre et qu’il y avait de grande probabilité que nous ne soyons pas seuls.

Cet homme respectable et respecté a été chef du service secret des renseignement de 2009 à 2014.

Sir John a déclaré au Daily Star : « Je pense que ce serait extraordinaire si, dans un système solaire infini, la planète Terre était unique. »

« Je pense que nous devrions aller de l’avant en supposant que rien sur cette planète n’est unique. »

Les Britanniques croient majoritairement aux extraterrestres

Selon une enquête YouGov datant de 2015, environ 52% des Britanniques pensent que la vie intelligente existe ailleurs dans le système solaire.

Ce chiffre est légèrement inférieur à l’Allemagne (56%) et aux États-Unis (54%).

Les Britanniques âgés de plus de 60 ans se sont montrés plus sceptiques quant à l’existence des extraterrestres, 45% d’entre eux ne partageant pas cette conviction. La tranche dans laquelle on retrouve le plus de croyants est celle des 18-24 ans (59%).

Un plus petit nombre de britanniques pensent également que les humains ne sont pas assez avancés sur le plan technologique pour pouvoir communiquer avec des extraterrestres.

Entre-temps, un cinquième des Britanniques pense que le gouvernement a dissimulé ses relations avec ces êtres de l’espace extra-atmosphérique.

Sawers affirme que les astronomes ont découvert une planète où la vie aurait pu exister.

De l’eau a, en effet, été repérée dans l’atmosphère de K2-18b, une planète deux fois plus grande que la Terre, écrit le journal scientifique Nature Astronomy.

Elle est située à une distance de sécurité de son étoile et se trouve à environ 111 années-lumière de la Terre.

K2-18b est trop éloignée pour pouvoir y envoyer une sonde, mais dans 10 ans, on espère que les télescopes pourront permettre d’en apprendre davantage.

Ensuite, ils rechercheront des gaz susceptibles de créer une atmosphère propice aux organismes vivants.

Le professeur Stephen Hawking croyait aux extraterrestres et peu avant sa mort en mars 2018, il avait soutenu un nouveau projet visant à les retrouver.

Le projet, connu sous le nom de Breakthrough Initiative, vise à découvrir si nous sommes seuls dans l’univers, s’il existe d’autres mondes habitables et, le cas échéant, comment il serait possible de s’y rendre.

La Terre tourne autour d’une étoile, parmi des centaines de milliards d’autres dans une seule galaxie et parmi des centaines de milliards d’autres, dans un univers possiblement infini.

Le professeur Hawking a qualifié la recherche de la vie extraterrestre comme étant «la quête la plus excitante de la science du XXIe siècle ».

Storm Area 51

En juin, plus de 1,2 million de personnes avaient manifesté leur intérêt pour un événement Facebook organisé dans le cadre de « Storm Area 51 ». Il avait pour objectif d’entrer dans la Zone 51, dans l’espoir d’y « voir des extraterrestres ».

Mais seules 75 personnes se sont finalement manifestées en septembre en raison des avertissements répétés de l’armée américaine de rester à l’écart de cette base militaire secrète.

Officiellement, ce site est utilisé pour tester des avions de combat et former du personnel.

Un porte-parole a déclaré à l’époque que ses soldats seraient disposés à utiliser « une force meurtrière » contre ces manifestants si cela s’avérait nécessaire.

Photo : Sir John Sawers