Paranormal

Un fantôme photographié dans un asile abandonné ??

Des chasseurs de fantômes ont pris une effrayante photo. Sur celle-ci, on peut voir un fantôme se tenant près d’une fenêtre ouverte devant un asile psychiatrique abandonné.

L’équipe d’enquêteurs paranormaux a déclaré avoir également des séquences vidéo de bruits de « grognements » et de « cris » enregistrées à l’asile de Pool Parc à Ruthin, dans le nord du Pays de Galles.

Le 10 août 2019, six chasseurs de fantômes du groupe Spirit Walkers se sont rendus dans ce manoir, vieux de 200 ans, armés d’équipements spécialisés, notamment de caméras à vision nocturne et de dispositifs EVP.

Beth Hopper, 32 ans, qui dirige Spirit Walkers, a déclaré qu’ils n’avaient découvert ces images effrayantes qu’une fois être rentrés chez eux. Elle a dit que l’une des photos semble montrer une silhouette sombre se tenant à côté d’une corde.

La mère de Chester a déclaré : « Nous étions en train de filmer à travers une vitre brisée et je ne peux tout simplement pas expliquer le grondement que j’ai entendu sur la vidéo lorsque je suis retourné à la voiture. »

« Cela faisait à peu près une minute et cinq secondes, je me suis dit : ‘Qu’est-ce que c’est que ça ?’ »

« J’ai également obtenu des cris grâce à l’appareil qui capte les phénomène de voix électronique. C’était assez troublant. Les gens m’ont dit qu’ils pouvaient entendre unbruit de quelqu’un qui se faisait torturer. »

« Si vous imaginez l’asile psychiatrique et ce qui a pu se passer là-bas, cela expliquerait peut-être ce son. C’est un son horrible. »

« J’y suis allé plusieurs fois et j’ai entendu des voix et des bruits de pas. Une fille a dit avoir senti une infirmière se tenir devant elle dans le noir. »

« Nous avions également entendu parler d’un ex-patient qui pensait être un soldat romain et qui marchait dans le couloir et jetait des pierres sur des personnes. »

« J’étais heureuse de sortir de là à la fin ! Mais quand nous avons vu [la photo], nous avons remarqué un nœud coulant accroché à une fenêtre que nous n’avions pas vu avec nos torches avant d’entrer. »

« Ce n’est que lorsque j’ai éclairci la photo plus tard que nous avons vu ce qui pourrait être une silhouette à la fenêtre. C’était vraiment effrayant. »

« Les esprits pourraient essayer d’envoyer un signe de la douleur qu’ils ont traversée là-bas. Mon équipe dit que les esprits sont attirés par moi à cause de ma personnalité pétillante. »

« Ils utilisent notre énergie, alors peut-être qu’ils m’aiment pour ça. Les esprits m’ont dit, quand nous utilisons des planches de Ouija, qu’ils m’aiment et que je suis comme une mère pour eux. »

Le groupe utilise des équipements de pointe pour enquêter sur les cas de hantises lorsqu’ils visitent des lieux hantés, notamment des caméras, du matériel de vision nocturne, des baguettes de radiesthésie et des planches Ouija.

Il utilise également de la sauge blanche pour purifier une zone des esprits malveillants à la fin de leur visite.

Beth a créé Spirit Walkers il y a quatre mois et le groupe compte déjà 800 abonnés sur Facebook.

Elle a ajouté : « Certaines équipes prétendent que chaque séquence vidéo qu’elles obtiennent est paranormale, mais nous ne sommes pas comme ça. »

« Nous n’essayons pas de duper les gens, mais nous avons vécu des expériences inexplicables. »

« Je disais toujours aux gens que s’ils ne viennent pas avec nous et en font l’expérience par eux-mêmes, ils ne peuvent pas me dire que ce n’est pas réel. »

Pool Parc a été construit au XVIe siècle et appartenait, à l’époque, à la famille Salesbury. Le manoir fut reconstruit pour William Bagot, second baron Bagot, dans les années 1820.

Perdu à la suite d’un pari, il a ensuite été vendu à la régie régionale de la santé. Il est ensuite devenu une maison de convalescence, puis un asile, utilisé comme une annexe pour l’hôpital North Wales à Denbigh avant sa fermeture en 1989