Paranormal

Un OVNI s’est écrasé au Japon en 1803 ??

Il y a plus de 200 ans, un OVNI se serait échoué sur le rivage au Japon. De cet engin, un mystérieux extraterrestre ayant l’apparence d’une femme en serait sorti. Cette incroyable affaire fera bientôt l’objet d’une nouvelle enquête publiée dans un livre à paraître.

Les documents et les images disponibles, réalisés au moment des faits, correspondent parfaitement aux récits modernes concernant les OVNI. Cette affaire date de plus de deux siècles soit bien avant 1947, soit l’année où le monde a pris conscience du phénomène OVNI. Cette année-là, Kenneth Arnold, un pilote privé, a affirmé avoir vu neuf disques brillants voler à des vitesses supersoniques.

Le récit d’Arnold est considéré comme la première observation de ce que l’on appelait alors les « soucoupes volantes » dans les médias. Mais une œuvre d’art beaucoup plus ancienne au Japon représente un navire de forme similaire.

Ces documents indiquent les détails d’un incident survenu sur une plage japonaise en 1803.

Un vaisseau en forme de disque appelé Utsuro-bune se serait échoué sur la plage de Harato-no-hama dans la province de Hitachi. Il a été décrit comme ressemblant à une marmite à riz.

Il avait du verre sur le toit, et possédait des plaques de protection en métal.

Le plus étrange, c’est qu’à l’intérieur de l’engin, il y avait des inscriptions étranges et énigmatiques. En outre, la femme solitaire qui pilotait ce vaisseau parlait une langue inconnue.

Selon la légende, la femme avait la peau rose, les cheveux roux et porterait une boîte qu’elle refusait d’ouvrir.

Les pêcheurs troublés ont supposé qu’elle était une princesse étrangère et ont renvoyé son vaisseau à la mer.

Dans le folklore japonais, l’incident a longtemps été considéré comme faisant partie des légendes d’Utsuro-bune

Ces légendes ont été transmises au Japon avec de légères variantes.

Mais la fièvre des OVNIS est née aux États-Unis en 1947 et de nouvelles conspirations entourent maintenant ce récit surprenant.

Un total de 12 documents détaillant le même incident ont été trouvés, qui selon les ufologistes est un indicateur de la validité de l’incident.

Mais était-ce vraiment une rencontre rapprochée du troisième type ?

Des scientifiques ne croient pas l’hypothèse d’un vaisseau. Ils ont noté qu’aucun des témoins n’avait vu l’engin volé ou qu’il était doté d’une technologie remarquable.

Shoichi Kamon a tenté de résoudre ce mystère dans son livre intitulé, « The Mystery of Utsuro-bune » (aux éditions Flying Disk Press), dans lequel il compare les points de vue scientifique, historique et folklorique de cette affaire