Paranormal

Une communication extraterrestre captée près de Saturne (Vidéo)

De mystérieuses ondes radio ont été captées par une sonde de la NASA au-dessus de Saturne. Des théoriciens du complot pense que cela pourraient être des « aliens en train de parler ».

Le vaisseau spatial révolutionnaire Cassini lancé par l’agence spatiale Américaine a été le premier à orbiter autour de cette planète géante gazeuse.

Saturne émet des ondes radio naturelles en raison de son puissant champ magnétique et lorsque des particules chargées sont accélérées dans le champ, elles émettent des émissions radio qui peuvent sembler sifflantes et statiques

VOIR LA VIDEO Saturn-aliens

Lorsque Cassini a atteint la planète, la deuxième plus grande de notre système solaire derrière Jupiter, elle a enregistré des dizaines d’ondes radio.

Une vidéo publiée sur YouTube a mis en évidence un fichier datant du 25 juillet 2004. A l’écoute, on constate que le bruit entendu ressemble étrangement à une créature d’un film de science-fiction.

Il affirme que le fichier était accompagné d’une note écrite par la NASA qui indiquait : « Un fichier des plus intrigants, nous ne savons pas quoi en faire ».

Certains ont théorisé que si le son est amélioré numériquement, cela révèle une communication émise par une forme de vie extraterrestre ou éventuellement des notes de musique.

Il est apparu que Cassini avait commencé à détecter les ondes radio de Saturne deux ans plus tôt, alors qu’il se trouvait à 234 millions de kilomètres de cette planète.

Les scientifiques ont appris que les ondes radio naturelles diffèrent dans les hémisphères nord et sud et que, selon le modèle de ces ondes, la durée d’une journée sur Saturne n’est que de 10,67 heures après plusieurs estimations.

Sur Saturne, chaque saison dure sept ans.

Cassini a été la première mission à étudier la mystérieuse planète et sa lune, y compris la plus grande baptisée Titan.

On pense que cette lune, une des 63 qui orbite autour de Saturne, possède des lacs, des montagnes et peut-être des volcans.

Une théorie suggère que cette planète brumeuse pourrait posséder un bon nombre de composés chimiques qui ont été nécessaires au développement de la vie sur Terre.

Cassini s’est rapproché jusqu’à 15 miles de la surface glacée de Saturne, prenant des images de l’océan massif présent sous la croûte gelée qui pourrait avoir des conditions propices à la vie.

Le révolutionnaire télescope spatial Kepler de la NASA a trouvé environ 50 planètes de la taille de la Terre qui sont dans une zone habitable par rapport à leur étoile et qui pourrait donc abriter la vie.